Les elfes ou les hommes aeriens

Les elfes, elementaux de l'air, etres legers et diaphanes dotes du pouvoir de voler, sont par vocation lies a l'idee que nous nous faisons du ciel et de l'au dela. C'est la raison pour laquelle l'iconographie nous les presente souvent comme de beaux jeunes gens pourvus d'ailes, un peu comme des anges. Mais les anges, dans nos traditions judéo-chrétiennes, ont une vocation morale, tandis que les elfes, comme tous les peuples elementaires, sont depourvus de tout discernement entre le bien et le mal. 

Le reverant Kirk, qui pretendait les voirs couramment, note a leur propos: " Ces elfes ou siths, sont d'une nature intermediaire entre l'homme et l'ange, comme les anciens le penserent des daïmons; d'esprits intelligents et curieux, de corps legers et fluides, quelque peu de la nature d'un nuage condense, et, plutot visibles au crepuscule. Ces corps sont tellement souples, de par la subtilite des esprits qui les agitent, qu'ils peuvent se faire apparaitre et disparaitre a volonte. Certains ont des corps ou des vehicules si spongieux, si fins, si immateriels, qu'ils ne les nourrissent qu'en sucant une subtile liqueur spiritueuse qui penetre comme l'air pur et de l'huile; les autres se nourrissent plus grossierement de l'essence ou substance des grains et liqueurs, ou du ble lui meme qui croit a la surface de la terre et que ces elfes derobent, tantot d'une maniere invisible, tantot en becquetant comme les corneilles et les souris."

La croyance des elfes est egalement etroitement liee aux cultes des ancetres et aux rites de fertilite. Ces etres superieurs, quasi divins si proches des anges par leur fonctions et leur manifestations, sont au centre du pagmanisme ancien, notamment germanique, c'est pourquoi l'Eglise catholique eut a coeur, durant des siecles, d'assimiler les elfes a des anges dechus, ou bien a des pecheurs et des paiens contraints de vivre dans le royaume du milieu, entre enfer et paradis.

En realite, la route poursuivie par les elfes correspond a une troisieme voie, entre celle du ciel et de la vertu et celle de l'enfer et de l'iniquite. Une voie douce, legere, joyeuse, remplie de grace, de beaute et de liberte, qu'emprunte parfois, pour leur plus grand profit, les enfants, les reveurs, les poetes et les artistes. Le pays des elfes est avant tout celui des songes, de l'immaginaire et de la creation poetique.

Pour Georges Livraga, les elfes sont des esprits de l'air " vivant dans le voisinage des fleurs et dans leurs corolles, a la maniere de papillons etheres. Leur corps est antropomorphe; certains sont feminins, d'autres masculins, sans avoir aucun rapport avec la reproduction. " De forme humaine, ils apparaissent souvent vetus de tuniques courtes et legeres. Ils ressemblent un peu a des abeilles butinant de fleurs en fleurs. " Extremement energiques, ils ont de grands pouvoirs curatifs qu'ils peuvent exercer jusqu'a en mourir. Leur champ d'action s'etend jusqu'ou se repand le parfum des fleurs."

Les elfes sont en principe tres attaches aux hommes " surtout aux enfants et aux personnes qui possedent l'innocence et la sensibilite artistique."

 

Les elfes jouent un role dans l'equilibre, la sante et la croissance des plantes, comme les gnomes et les fees. Si les gnomes veillent sur la graine souterraine, et les fees sur la pousse hors du sol, les elfes veillent a son ensoleillement et au mecanisme de la photosynthèse.

Ces etres recherchent avant tout la lumiere du soleil, et apprecient la musique, les sons doux et apaisants. " Ils possedent de petites ailes semblables a celles des libellules et des papillons, mais plus belles, plus etherees et en constant mouvement, a la maniere des colibris." Ils font aussi des rondesen se tenant par la main pour provoquer des enchantements benefiques. Leur taille peut atteindre la grandeur de la paume d'une main ou etre inferieure a un centimetre. Quelquefois, ils restent tranquilles comme s'ils dormaient en prenant des attitudes tres douces. D'autres semblent etre pensifs ou ecouter ce que les hommes ne peuvent entendre. Ils sont la grace angelique personnifiée.

Les Sylphes

A cote, ou plutot au dessus des elfes evoluent ces creatures celestes et " extraterrestres " que sont les sylphes habitants naturels du ciel et des nuages. Pour le Theosophe Charles Leadbeater, les sylphes sont le type le plus eleve des esprits de la nature, type constituant le point ou convergent a la fois les lignes de developpement de toutes les creatures terrestres et maritimes. Ils sont au dessus de tous les autres elementals, car ils se sont liberes de la matiere physique et agissent a travers une forme astrale.

Vivant exclusivement dans l'air, ces etres sont tres difficiles a apercevoircar ils se deplacent tres rapidement. " Pour les etudier, meme sommairement, il faut les fixer sur quelque chose qui ne bouge pas. Ceci rend les sylphes furieux et leur cause de la douleur. Ce n'est pas tant le fait d'etre attache qu'ils craignent, mais celui d'etre prive de mouvement sans lequel ils ne peuvent vivre et meurent." 

Les Salamandres